Indre-et-Loire : immersion dans un "village" d'enfants placés

C'est un village pas comme les autres, un village peuplé d'enfants. Adeline, 12 ans, et sa sœur Emeline, 9 ans, font partie des 900 enfants pris en charge par la fondation Action Enfance. Avec leur grande-sœur, Honorine, elles ont été placées à Amboise (Indre-et-Loire) par décision de justice. Leur papa est décédé et leur maman, en situation de handicap, n'est plus en situation de les aider. "Au départ, on ne savait pas si on allait être séparées ou pas, et on voulait vraiment rester ensemble toutes les trois", témoigne Honorine. "Une autre vie de famille" Permettre aux fratries de vivre ensemble est au cœur de la démarche de ces villages d'enfants. Dans celui d'Amboise, ils sont 36, répartis par tranche d'âge, dans six maisons différentes. Ils y vivent avec des éducateurs, qui se relaient 24 heures sur 24 et sept jours sur sept au près d'eux. Le but est de créer un esprit de famille. "Ici, on représente une autre vie de famille. Certes, ce n'est pas une famille qu'on choisit. C'est une famille qu'ils subissent au départ, puis c'est l'affection qu'on leur porte qui fait qu'ils vont réussir à s'épanouir", explique Romain, éducateur.