Indre-et-Loire: une femme meurt lors d'un stage de naturopathie

·1 min de lecture
Un gendarme (photo d'illustration). - DENIS CHARLET / AFP
Un gendarme (photo d'illustration). - DENIS CHARLET / AFP

Une information judiciaire pour "homicide involontaire" a été ouverte après la mort d'une femme de 44 ans qui participait à un stage de naturopathie à Noyant-de-Touraine, en Indre-et-Loire, a indiqué le procureur de la République de Tours à l'AFP jeudi, confirmant une information de la Nouvelle République.

Les faits se sont déroulés jeudi 12 août au château de Brou à Noyant-de-Touraine, au sud de Tours. La victime, domiciliée à Paris, participait à un stage de naturopathie qui comprenait des activités de jeûne hydrique: un comportement qui consiste à s'abstenir de manger pendant une période donnée où l'on ne consomme que de l'eau.

Sous l'autorité du juge d'instruction du tribunal judiciaire de Tours, l'enquête doit permettre d'établir la "cause de la mort qui reste à déterminer" et de rechercher si "d'éventuels manquements ont été commis par les organisateurs du séjour", a précisé le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, sollicité par l'AFP.

Si de "nombreuses auditions" ont été conduites, aucune n'a donné lieu à une garde à vue à ce jour, a-t-il ajouté.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles