En Indre-et-Loire, des boîtes imprimées en 3D pour mieux conserver le vaccin anti-Covid

La France a suspendu l’utilisation du vaccin AstraZeneca jusqu’à avis de l’Agence européenne des médicaments, mais la vaccination contre le Covid-19 n’est pas au point mort pour autant. Et pour conserver les vaccins, il faut des boîtes bien spécifiques... qui ne sont pas fournies avec. Pour résoudre ce problème, Thierry Potier confectionne gratuitement depuis chez lui des boîtes en plastique sur-mesure grâce à son imprimante 3D. Thierry est au service du collectif d’Indre-et-Loire “Makers 37” qui répond à une véritable “demande de fabrication de boîtes par les pharmacies”, selon lui. Le but : stocker et conserver les doses de vaccin contre le coronavirus en toute sécurité. Un geste solidaire et utile Sans l'aide des membres de l'association, certains pharmaciens étaient obligés de recourir au système D, en utilisant par exemple des boîtes d’œufs ou des cartons. “Ça n’était quand même pas très pratique et il ne fallait pas en avoir plus de deux, explique une pharmacienne du département. Niveau hygiène, il y avait quand même mieux”, poursuit-elle. C’est un beau geste solidaire qui permet de lutter efficacement contre le Covid-19. Dans le département, plus de 130 pharmacies ont déjà commandé les précieuses boîtes.