Indre-et-Loire : à la découverte du macaron de Cormery

La légende raconte que les macarons de Cormery (Indre-et-Loire) sont nés derrière les murs d'une abbaye il y a plus de 1 000 ans. Ces quelques centimètres de pâte sucrée, en forme d'anneau, font la renommée de ce petit village en Touraine. À Cormery, deux boulangeries fabriquent la célèbre pâtisserie selon une recette ancestrale suivie scrupuleusement par Pascal Debaud, pâtissier. La poudre d'amande blanche, la poudre d'amande grise, le sucre semoule et le miel sont mélangés pour en faire une pâte. Des macarons exportés au Japon "Ça se transmet de génération en génération et de propriétaire en propriétaire. Le macaron en lui-même date de 971", confie Pascal Debaud, qui est aussi maire (sans étiquette) de Cormery. Aujourd'hui, il fabrique près de 2 000 macarons par semaine et les exporte même jusqu'au Japon, très friand du petit macaron. La commune fait même le pari d'attirer les touristes grâce à cette friandise.