Indonésie: Recours contre la réélection de Joko Widodo

Les avocats de Prabowo Subianto (photo), qui conteste sa défaite à l'élection présidentielle du 17 avril en Indonésie, ont saisi vendredi soir la Cour constitutionnelle, dénonçant des fraudes. /Photo prise le 17 avril 2019/REUTERS/Willy Kurniawan

DJAKARTA (Reuters) - Les avocats de Prabowo Subianto, qui conteste sa défaite à l'élection présidentielle du 17 avril en Indonésie, ont saisi vendredi soir la Cour constitutionnelle, dénonçant des fraudes.

Le président sortant, Joko Widodo, a été déclaré vainqueur du scrutin avec 55,5% des voix contre 44,5% pour le général de réserve. L'opposition soutient que les résultats annoncés mardi par la Commission générale des élections (KPU) sont entachés de fraudes.

Des manifestations ont suivi l'annonce des résultats à Djakarta et ont dégénéré en affrontements avec les forces de l'ordre. Deux nuits d'émeutes dans la capitale ont fait huit morts, dont trois adolescents, et plus de 900 blessés, selon le gouverneur de Djakarta, Anies Baswedan, et les autorités sanitaires de la ville, où le calme est revenu jeudi.

Une première audience est prévue le 14 juin. La Cour constitutionnelle rendra son verdict le 28 juin, a précisé le porte-parole de l'instance judiciaire suprême.

En 2014 déjà, lors de la précédente élection présidentielle, Prabowo, battu par Widodo avec un écart moindre, avait saisi la justice. Sa plainte avait été rejetée.


(Fransiska Nangoy; Henri-Pierre André pour le service français)