Indonésie : plusieurs blessés dans un attentat-suicide près d’une cathédrale

Source AFP
·1 min de lecture
Deux personnes circulaient à moto quand l'explosion s'est produite au principal portail de l'église.
Deux personnes circulaient à moto quand l'explosion s'est produite au principal portail de l'église.

Scènes de chaos, dimanche 28 mars, dans la ville indonésienne de Makassar, en Sulawesi du Sud. Une explosion a eu lieu tout près de la cathédrale de la capitale de cette province de l'archipel, après la messe des Rameaux, célébration qui marque pour les chrétiens le début de la Semaine sainte. Plusieurs personnes ont été blessées,au moins 20, selon les annonces des autorités locales. L'extérieur de l'édifice du sud de l'île de Célèbes était jonché de morceaux de corps humains à la suite de cette puissante déflagration qui s'est produite vers 10 h 30 (3 h 30 GMT).

La déflagration s'est produite alors que la messe venait de s'achever dans la cathédrale du Sacré-Coeur-de-Jésus, siège de l'archidiocèse de Makassar, dans le sud de l'île de Célèbes. Il s'agissait d'un attentat-suicide, a annoncé le ministre coordinateur de la Sécurité, Mahfud MD. Les deux assaillants qui ont mené l'attaque ont été tués, a précisé le responsable. Un peu plus tôt, la police de la province de Sulawesi du Sud, dont Makassar est la capitale, avait indiqué qu'un assaillant au moins avait péri. « Il y a beaucoup de lambeaux de corps humains près de l'église et aussi dans la rue », a déclaré de son côté Mohammad Ramdhan, le maire de cette ville portuaire de 1,5 million d'habitants.

Les églises déjà ciblées en Indonésie

De nombreux véhicules étaient endommagés autour de l'édifice, autour duquel la police établissait un cordon de sécurité, selon un photographe de l'Agence France-Presse sur p [...] Lire la suite