Indonésie: une carte révèle l'ampleur de la déforestation liée à l'exploitation minière

En utilisant des images satellites haute résolution, les chercheurs de The TreeMap ont réalisé une cartographie très précise de l'impact de l'exploitation minière sur la déforestation en Indonésie depuis 2001. L'extrême précision des clichés permet de détailler les minerais exploités, la taille des exploitations ou encore les zones polluées par les résidus miniers. Une activité qui touche désormais des régions à la biodiversité jusqu'alors préservée.

Quelque 721 000 hectares de forêts défrichées depuis 2001, dont 150 000 de forêt primaire, c’est peu comparé aux 3 millions d’hectares rasés pour les plantations d’huile de palme, mais pour le chercheur David Gaveau, fondateur du projet The TreeMap, cela s’explique : « C’est normal parce qu’ils ont plutôt tendance à creuser qu’à s’étendre. »

Mais en creusant, l’industrie minière a un fort impact sur des zones parfois très reculées. « Les sociétés minières prennent les terres aux populations autochtones et donc cela crée des conflits, avec une criminalisation des populations autochtones, la pollution des rivières, des cours d’eau et des régions côtières, et l’expropriation des populations locales », souligne David Gaveau.

« Même si la déforestation est faible, elle apparaît dans des zones qui étaient jusqu’à récemment intactes »

Le charbon et l’or sont les minerais les plus exploités, mais avec le développement des véhicules électriques, l’exploitation du nickel, nécessaire à la fabrication des batteries, a explosé en Indonésie.


Lire la suite sur RFI