Indonésie: Un attentat suicide près d'une église blesse 14 personnes

·1 min de lecture
INDONÉSIE: UN ATTENTAT SUICIDE PRÈS D'UNE ÉGLISE BLESSE 14 PERSONNES

DJAKARTA (Reuters) - Deux assaillants se sont fait exploser à proximité d'une église catholique dimanche dans la ville de Makassar en Indonésie, faisant 14 blessés au premier jour de la Semaine sainte, a annoncé la police nationale.

La congrégation était rassemblée dans l'église au moment de l'explosion, a précisé la police, et la messe se terminait.

Les autorités cherchent désormais à savoir à quel réseau pourraient appartenir les auteurs de l'attaque et s'il existe un lien avec les récentes arrestations d'activistes présumés, a précisé Argo Yuwono, porte-parole de la police.

En janvier, une unité anti-terroriste avait pris d'assaut une cache utilisée par des activistes à Makassar et tué deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans un double attentat contre une église philippine en 2019 qui avait tué plus de 20 personnes.

Wilhemus Tulak, prêtre de l'église, a déclaré à des médias indonésiens que l'un des assaillants avait tenté d'entrer dans le bâtiment de l'église à moto, avant d'être stoppé par un agent de sécurité.

L'attaque n'a pas été revendiquée et la police n'a pas révélé l'identité de ses auteurs.

Boy Rafli Amar, responsable de l'agence nationale anti-terroriste, a qualifié l'attaque de dimanche d'acte terroriste.

Le maire de Makassar Mayor Danny Pomanto a expliqué que l'explosion aurait pu faire beaucoup plus de victimes si elle s'était produite à la principale entrée de l'église et non à une entrée annexe.

(Agustinus Beo Da Costa, Nilufar Rizki et Stanley Widianto, version française Camille Raynaud et Gwénaëlle Barzic)