Indonésie : 26 rhinocéros de Java, une espèce en danger, abattus par des braconniers depuis 2018

Les rhinocéros de Java se distinguent par leur peau aux larges plis évoquant une armure. Ces animaux se comptaient autrefois par milliers en Asie du Sud-Est. Ils ont beaucoup souffert du braconnage et de la réduction de leur espace de vie due aux activités humaines.

Des gangs de braconniers sont soupçonnés d'avoir tué 26 rhinocéros de Java, une espèce menacée d'extinction, depuis 2018, a annoncé mardi la police indonésienne.

huit braconniers de rhinocéros toujours en fuite

Les autorités estiment qu'il ne subsiste que 82 spécimens de ce mammifère, une espèce endémique de Java, dans le parc national d'Ujung Kulon, dans l'ouest de l'île la plus peuplée d'Indonésie.

Lire aussiIndonésie : naissance d'un rhinocéros de Sumatra, espèce menacée d'extinction

La police a présenté mardi au cours d'une conférence de presse cinq braconniers présumés et leurs armes à feu confisquées, après avoir révélé la semaine dernière enquêter sur les déclarations d'un braconnier arrêté, selon lequel son gang a tué des dizaines de rhinocéros.

Deux groupes sont à l'origine de ces massacres, selon Yudhis Wibisana, le directeur des enquêtes criminelles dans la province de Banten, à Java.

L'un d'entre eux "a admis que 22 animaux avaient été tués et leurs cornes vendues", tandis qu'un autre a reconnu que "quatre animaux avaient été tués", a-t-il déclaré mardi aux journalistes. Les cornes ont été vendues en Chine, a-t-il expliqué, sans dire pour quel montant.

Au total, huit braconniers présumés appartenant aux deux groupes sont toujours en fuite, a-t-il concédé.

Les chiffres donnés par le gouvernement sont-ils fiables ?

Le chef de la police de Banten, Abdul Karim, a déclaré mardi dans un communiqué distinct que 14 suspects avaient été identifiés, soupçonnés d'avoir abattu "environ 26 rhinocéros".

La semaine dernière, un tribunal indonésien a condamné à 12 ans de prison le chef de l'un des groupes de braconniers pour avoir tué au moins six rhinocéros de Java dans le parc national entre 2019 et 2023.

Lire aussiNamibie : 28 rhinocéros braconnés depuis janvier, un chiffre alarmant

Le directeur du parc national d'Ujung Kulon, Ardi Andono, a annoncé renforcer la sécurité dans ce site classé par l'Unesco au patrimoine mondial.

Les rhinocéros de Java, dont la peau aux [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi