Comme Indochine, Louise Attaque refuse de jouer à Perpignan, ville RN

Le groupe Louise Attaque, comme Indochine voici quelques jours, a annoncé mardi qu'il refusait de se produire à Perpignan, ville tenue par le Rassemblement national (RN), où le festival Les Déferlantes déménage cette année.

Né en 2007 à Argelès-sur-Mer, station balnéaire proche de Perpignan, le festival a déménagé en 2022 dans la cité pyrénéenne de Céret, avant d'annoncer début janvier qu'il tiendrait son édition 2023 à Perpignan.

"Nous avions prévu de jouer au festival Les Déferlantes le 9 juillet prochain. (...) Il a été déplacé sur la commune de Perpignan par les organisateurs, sans que nous ayons été concertés. Le maire RN de la ville de Perpignan s'en est aussitôt félicité", dit le groupe dans un communiqué sur les réseaux sociaux.

"Ne souhaitant cautionner ni la méthode du fait accompli, ni la possible récupération du festival par la mairie, nous demandons aussi à la direction des Déferlantes de faire tout son possible afin de trouver un autre lieu. (...) En l’état actuel des choses et dans ce contexte précis, nous ne souhaitons pas participer à cet évènement", prévient le groupe de Gaëtan Roussel.

Dimanche, le groupe Indochine avait ouvert le bal en demandant "expressément à la direction des Déferlantes de déplacer ce festival dans un autre lieu. Faute de quoi, nous annulerons notre venue".

En 2022, Les Déferlantes ont accueilli "plus de 100.000 festivaliers durant 4 jours", mais le public a notamment déploré des difficultés de déplacements, selon le festival. Lundi, les organisateurs du festival ont pris "acte de la position du groupe de conditionner, pour des questions politiques, leur venue aux Déferlantes".

La ville de Perpignan est dirigée depuis 2020 par le maire RN Louis Aliot.

Le président du RN Jordan Bardella a dénoncé lundi un comportement "sectaire et irrespectueux".

Regrettant également d'avoir été mise devant le fait accompli du déménagement, vendredi, la région Occitanie "envisage de baisser sa contribution au festival, via Sud de France, sa marque de promotion des produits régionaux d'Occitanie".

"Cela entame le lien de confiance entre les organisateurs du festival et les partenaires historiques", a ajouté la région Occitanie, à majorité PS.

Sting, Bigflo & Oli, Damso, David Guetta, Lomepal, Izïa, Pomme, Rosalía ou encore Soprano, sont les autres têtes d'affiche annoncées de ce festival, du 6 au 9 juillet.

cor-ap/elr/vk