Indochine lance un ultimatum au festival Les Déferlantes pour des raisons politiques : “Nous annulerons notre venue”

HARCOURT SINGLES COLLECTION

Organisé à Argelès-sur-Mer depuis 2007 puis à Céret à parti de 2021, le festival Les Déferlantes Sud de France déménage déjà une nouvelle fois dans un endroit se voulant plus accessible. Mais dans la foulée, l'événement s'est mis à dos une bonne partie de ses festivaliers qui ont déjà leurs places, mais également l'une de ses têtes d'affiche, à savoir Indochine, pour deux raisons : la première, c'est que les artistes n'ont pas été consultés ni même prévenu de ce changement. Et ce qui déplaît surtout au groupe de Nikola Sirkis, c'est que Les Déferlantes ont été délocalisées à Perpignan, ville dont le maire est Louis Aliot du Rassemblement National. C'est d'ailleurs celui qui a partagé la vie de Marne Le Pen pendant dix ans qui a annoncé fièrement l'arrivée du festival dans sa ville, suscitant la colère d'Indochine."Hier matin, nous avons été mis devant le fait accompli, que le Festival Les Déferlantes, où nous sommes programmés le 8 juillet, se déplaçait à Perpignan au lieu du site initialement prévu. Hier soir, le maire RN de Perpignan a tweeté qu'il était heureux d'accueillir le Festival Les Déferlantes. Nous demandons expressément à la direction des Déferlantes de déplacer ce festival, faute de quoi nous annulerons notre venue", ont réagi sur les réseaux sociaux ceux qui ont fêté leurs 40 ans de carrière l'an passé.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi