« Indignez-vous ! » de Stéphane Hessel débarque en BD

Photo
Alexander Spatari / Getty Images

BANDE DÉSSINNÉE - Le manifeste Indignez-vous ! de Stéphane Hessel, le livre du XXIe siècle le mieux vendu en France, a été adapté en bande dessinée. Celle-ci paraît ce jeudi 10 novembre, douze ans après le succès inattendu de ce texte court.

L’éditeur de ce plaidoyer pour l’esprit de la Résistance a fait appel à deux auteurs de BD : le Français Frédéric Debomy et l’Italienne Lorena Canottiere. Ensemble, ils signent Indignez-vous ! La violente espérance de Stéphane Hessel.

Depuis sa sortie au mois d’octobre 2010, Indignez-vous s’est vendu à 2,6 millions d’exemplaires en France, a indiqué la maison d’édition, Indigène. Traduit en 44 langues, il a dépassé 4 millions d’exemplaires dans le monde.

« Ce n’était pas possible de faire une adaptation littérale. Mais comme Stéphane Hessel n’avait pas raconté toute sa vie dans ’Indignez-vous’, il était intéressant de revenir sur son parcours d’engagé », a expliqué à l’AFP la cofondatrice des éditions Indigène, Sylvie Crossman.

La BD plus longue et plus chère que l’originale

La bande dessinée de 64 pages est paradoxalement deux fois plus longue (et presque six fois plus cher, 18 euros) que cet ouvrage dont la brièveté et le bas prix (3,10 euros) ont assuré le succès. « On a tenu à inclure des histoires inédites qu’il nous avait racontées. Par exemple ce représentant du Vatican qui, lors des discussions sur la Déclaration universelle des droits de l’homme dit de ne pas parler de Dieu, mais de dignité, une notion commune à toute l’humanité », a ajouté Sylvie Crossman.

indignez-vous
éditions Indigène indignez-vous

La BD revient aussi longuement sur l’aventure extraordinaire du livre d’un auteur de 93 ans, initialement tiré à 8 000 exemplaires. Indignez-vous ! était né d’un discours improvisé, en mai 2009, dont Sylvie Crossman pensait qu’il avait le potentiel de devenir un livre, et avait trouvé le titre.

Son auteur, Stéphane Hessel, né allemand à Berlin en 1917, immigré en France en 1924, puis résistant, déporté et diplomate, est mort en avril 2013.

À voir également sur Le HuffPost :

Lire aussi