Indignation en Côte d'Ivoire après une émission "écoeurante" sur le viol

·2 min de lecture

Dans une émission de la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI), un animateur a invité un homme qu'il présente comme un ancien violeur et à qui il demande d'expliquer comment il s'y prenait pour abuser de ses victimes.

"Ecoeurant", "humiliant", "inadmissible": une émission télévisée censée dénoncer le viol et mettant en scène un ancien violeur, un animateur et un public complaisants, a soulevé mardi l'indignation en Côte d'Ivoire. Lundi en fin d'après-midi, à une heure de grande écoute, la télévision privée la Nouvelle chaîne ivoirienne (NCI) créée en 2019, diffuse en direct et en public son émission "La télé d'ici vacances", consacrée au viol et présentée par l'animateur Yves de M'Bella.

L'animateur a invité un homme qu'il présente comme un ancien violeur et à qui il demande d'expliquer comment il s'y prenait pour abuser de ses victimes. Pour mieux illustrer les propos de l'ex-violeur, l'animateur, riant devant un public goguenard, met à sa disposition un mannequin qu'il l'aide à allonger au sol et lui demande alors d'expliquer avec force détails comment il violait une femme. Après cette "démonstration", l'ex-violeur est invité par Yves de M'Bella à donner ses "conseils" à une femme pour ne pas être violée.

A peine terminée, l'émission a suscité des réactions outrées sur les réseaux sociaux de personnalités ivoiriennes et d'anonymes.

"Dites moi que je rêve", écrit ainsi sur Facebook Priss'K, artiste et humoriste. "C'est écoeurant, inadmissible, irrespectueux, surtout envers les femmes. Un viol, c'est tellement dégradant, déshumanisant pour la victime".

Geneviève Wannée, artiste-peintre et ancienne animatrice star de la télévision ivoirienne, dénonce(...)

Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles