Un Indien dans la ville (TF1) : que devient Ludwig Briand, l'interprète de Mimi-Siku ? (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Wakatépé Baboune !". C'est avec ses répliques cultes que le personnage de Mimi-Siku, jeune indien en voyage à Paris avec son père (joué par Thierry Lhermitte), a conquis plus de 7,8 millions de spectateurs dans l'hexagone. Plus de 25 ans après la sortie au cinéma d'Un indien dans la ville, Ludwig Briand, l'interprète de Mimi-Siku (il avait 13 ans à l'époque) a accepté de nous accorder une interview pour donner de ses nouvelles. Qu'est-il devenu ? Est-il toujours acteur ? Quel regard porte-il sur cette expérience cinéma ? "Je ne me suis jamais vraiment considéré comme une star, explique Ludwig Briand, avant d'ajouter : Et puis même avec le recul, à peine une étoile filante !"

Aujourd'hui âgé de 40 ans, Ludwig Briand a bien changé. Fini les cheveux longs et le cinéma ! "Un indien dans la ville c'est ma seule expérience cinéma, après j'ai fait des court-métrages, des séries : La Caverne de la Rose d'Or, Un et un font six. (...) Mais j'avais conscience du côté éphémère de cette carrière (...) à mes 18 ans, quand j'ai réussi mon bac, j'ai enchaîné sur des études de droit (...) je voulais me consacrer à mes études pour avoir une sécurité", précise-t-il. Que fait-il maintenant ? "Je suis fonctionnaire de l'État, plus précisément greffier au ministère de la justice, donc rien à avoir avec le cinéma !". L'arrête-t-on toujours dans la rue ? Pas autant qu'à l'époque. Et lorsque le film est rediffusé à la télévision aujourd'hui (comme ce soir sur TF1), il explique voir un léger bond de ses (...)

Lire la suite sur le site de Télé 2 semaines

Jamel Debbouze critiqué par l'équipe de son film d'animation : "Il avait la folie des grandeurs"
Jean-François Stévenin : sa femme Claire et ses enfants réunis pour les funérailles émouvantes de l'acteur PHOTOS)
Michaël Youn : son "douloureux" souvenir à propos d'un de ses films
Quand Léa Seydoux "énervait les techniciens" sur le tournage de Mes copines
Marie-Anne Chazel : les confidences de l'actrice sur les débuts difficiles et "plein de dettes" du Splendid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles