India's daughter, un viol, un meurtre national (Planète+CI) : pourquoi il est impossible de rater ce documentaire choc

·1 min de lecture

D'abord, on aurait presque envie de dire : "Âmes sensibles, s'abstenir". Avant de finalement renoncer et de vous inciter, au contraire, doublement (voire triplement!) à vous jeter sur "India's daughter, un viol, un meurtre national", documentaire que Planète+ CI a l'excellente idée de diffuser ce jeudi 22 avril dès 21h. Pourquoi ? Simplement parce qu'il est de notre devoir d'ouvrir les yeux sur un sujet délicat et quasi "autorisé" en Inde : le viol de jeunes femmes. Si je me permets de dire autorisé, c'est qu'on n'est pas loin de la vérité dans un pays où agresser sexuellement une jeune femme n'est finalement... pas si grave. Car elle "n'avait qu'à pas".

Et c'est bien cela qui est au coeur de ce documentaire férocement dérangeant et odieusement atroce. Mais avant cela, relatons les faits de ce drame inouï qui a bouleversé toute une nation. Nous sommes un soir de décembre 2012, une jeune étudiante en médecine sort d'une séance de cinéma avec son petit ami. Tous deux envisagent pour regagner leurs pénates d'emprunter un bus privé (pratique courante dans ce grand pays). A bord, se trouve le chauffeur mais aussi cinq gaillards plus qu'avinés. L'alcool aidant ces monstres-là qui ne comprennent pas pourquoi une nana se permet de sortir si tard le soir décident qu'il est temps de donner une bonne leçon au couple. Mais plutôt que de les sermonner gentiment, ces bandits de grand chemin préfèrent battre comme plâtre le jeune homme et violer sa compagne. Intimant l'ordre au chauffeur (frère (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Emmanuel Macron : comment il veut se servir de ses ministres pour tacler les journalistes parisiens
Obsèques du prince Philip : ce que la reine Elisabeth II a déclaré après les funérailles de son mari
Ecoles, couvre-feu, 10 km : que vont dire les ministres lors de la conférence de presse de ce soir ?
Mort du prince Philip : la reine Elisabeth II sort de son silence et se dit "profondément touchée" par les messages de soutien
Déconfinement : fin de la limitation des déplacements à 10 km le 2 mai, réouverture de plusieurs lieux envisagée le 17 mai !