Inde: les visiteurs affluent au Taj Mahal malgré l'épisode de pollution

Les touristes affluent pour visiter le Taj Mahal alors qu'un smog dangereux recouvre New Delhi et le nord de l'Inde. Le pays a rouvert ses frontières au tourisme après 20 mois de fermeture. "En Australie, nous savons tous que l'Inde peut être un peu polluée et que la qualité de l'air n'est pas forcément la meilleure. Mais je n'ai jamais considéré la pollution comme une raison de ne pas venir", déclare un touriste australien.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles