Inde: tapis rouge pour Donald Trump en visite d'Etat

Le président américain Donald Trump est arrivé en Inde où il effectue une visite d’État de deux jours, la première de son mandat. Il sera notamment question d’accords militaires et de discussions épineuses sur des accords commerciaux, un point de tension entre les deux pays.

Avec notre correspondant à New Delhi, Sébastien Farcis

Le Premier ministre indien a déroulé le tapis rouge pour accueillir le président américain pour quelques heures dans son État d’origine, le Gujarat, au nord-ouest de l’Inde. La ville d’Ahmedabad accueille Donald Trump avec les honneurs d’un maharaja : 3 000 artistes présentent un spectacle dans le plus grand stade de cricket du monde, inauguré pour l’occasion devant 110 000 personnes. Avant cela, une parade de 28 gigantesques tableaux est présentée sur plusieurs kilomètres, une réplique du spectacle de la fête nationale indienne.

Du grand spectacle pour nourrir la ferveur nationaliste

Narendra Modi applique ici sa politique du spectacle, qu’il a déjà déployée lors d’un grand show à Houston en octobre dernier. Le Premier ministre indien fait de ces rencontres ou déplacements en Occident d’énormes exercices de relations publiques, essayant ainsi d’exciter la ferveur nationaliste de son public, en montrant le dirigeant indien en fête avec les plus grands leaders de ce monde. Et ceci même si un tel spectacle coûte, comme dans le cas présent, plusieurs millions d’euros pour une visite de trois heures du président américain dans cet État du Gujarat. 

Pas d'annonces spectaculaires attendues

Les États-Unis continuent à reprocher à l’Inde son protectionnisme économique, et Washington a récemment augmenté ses droits de douane pour l’acier ou l’aluminium indien. De la même manière, New Delhi a perdu son statut de pays en développement bénéficiant de mesures commerciales préférentielles.

En revanche, la coopération militaire est florissante. Les États-Unis sont devenus le deuxième fournisseur d'armes de l'Inde et Donald Trump devrait conclure un important contrat d'achat d'hélicoptères de combat.

L'Inde est un partenaire stratégique pour les États-Unis, qui cherchent à contrer l'influence grandissante de la Chine en Asie.