En Inde, des villageois s’imposent une courte détox numérique tous les soirs

AMARJEET KUMAR SINGH / Anadolu Agency via AFP

Une sirène retentit tous les soirs à 19 heures pour avertir les villageois. Il est l’heure d’éteindre les appareils électroniques pour se concentrer sur la lecture, l’écriture ou tout simplement pour discuter.

“Un village du district de Sangli, dans le Maharashtra [Sud-Ouest], montre la voie à suivre pour sortir de l’encombrement des gadgets électroniques et des plateformes de médias sociaux qu’impose la vie moderne, en incitant ses habitants à participer tous les soirs à une ‘désintoxication numérique’”, rapporte The Telegraph India. Une seconde alarme sonne ensuite à 20 h 30 pour signaler la fin de cette période de détox.

C’est le dirigeant local du village de Mohityanche Vadgaon qui est à l’origine de cette initiative à laquelle les quelque 3 000 résidents participent avec enthousiasme. Selon lui, en raison du confinement imposé pour lutter contre la pandémie de Covid-19, les enfants se sont retrouvés avec des smartphones entre les mains des heures durant pour suivre les cours en ligne et même plus tard après la classe.

Les parents ont aussi commencé à passer à plus de temps devant la télévision. “Lorsque l’école a repris, les enseignants ont constaté que les enfants étaient devenus paresseux, qu’ils ne voulaient pas lire et écrire et qu’ils étaient absorbés par leur téléphone portable, avant et après les cours”, explique Vijay Mohite, le chef du village.

Réticences initiales

Initialement, les villageois ne semblaient pas emballés par cette idée, ajoute DNA. Mais des assistantes sociales locales, des travailleurs sociaux et des professeurs à la retraite se sont rendus de maison en maison pour faire comprendre l’idée d’une détox numérique. “Après cela, les gens ont commencé à rejoindre le mouvement ”, poursuite le quotidien.

Les villages alentour considéreraient également la possibilité de mettre en place une telle campagne. “Selon [le cabinet de conseil] Deloitte, le nombre d’Indiens utilisant des smartphones va augmenter pour atteindre 1 milliard d’ici à 2026”, abonde DNA. Et les utilisateurs de smartphones se trouveront de plus en plus dans les zones rurales.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :