Inde : une victime d'un viol collectif, violée par deux policiers

Après la vague d'indignation provoquée par le viol collectif d'une étudiante de 23 ans, le " Times of India " a révélé mardi une autre affaire sordide. Une jeune femme, victime d'un viol collectif en novembre dernier à Ambedkar Nagar (nord du pays), aurait été agressée sexuellement par deux policiers auprès desquels elle souhaitait déposer plainte.Deux inspecteurs mis en causeL'un des agresseurs présumés, l'inspecteur Maan Sigh, a été arrêté le 14 décembre dernier. L'enquêteur avait amené la jeune femme dans un hôtel, situé dans le district de Faizabad (nord du pays), pour la violer. Mais la victime aurait réussi à alerter un de ses voisins par texto, lequel a ensuite prévenu la police. En arrivant dans la chambre, des officiers ont pris l'homme sur le fait, le pantalon baissé, avant de l'interpeller.

La victime affirme aussi avoir été abusée par un autre inspecteur prénommé AK Upadhyay. Elle l'aurait dénoncé dans une lettre envoyée aux autorités. Malgré ça, aucune enquête n'a été ouverte. De même, aucune investigation n'aurait été faite sur le viol collectif.

Retrouvez cet article sur elle.fr

Viol en Inde : les femmes bientôt mieux protégées ?
Inde : une affaire de viol collectif scandalise le pays
Trois policiers niçois jugés pour viol
Viol conjugal : une campagne télé pour lever un tabou

Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.