Inde : le Taj Mahal s’est endormi il y a six semaines

En tant normal, dans les jardins du Taj Mahal et tout autour de ce mausolée indien se pressent quotidiennement entre 50 000 et 70 000 personnes. Là, en raison de la pandémie de Covid-19, le site est désert. Depuis six semaines, le monument a lui aussi été forcé au confinement total. Les fontaines sont à l’arrêt, il n’y a rien qui bouge. Pourtant, le Taj Mahal est loin d’être abandonné et, vu du ciel, il paraît bien entretenu. “C’est triste” Grâce à une armée de petites mains, tout est propre, immaculé. Depuis le début du confinement, ils sont 150 à se relayer pour prendre soin de cette merveille qui fait la fierté de toute l’Inde. Ils ont le Taj Mahal pour eux, mais personne ne s’en réjouit. “C’était super quand les visiteurs du monde entier venaient ici. C’est triste, mais il faut continuer à travailler”, explique un agent d’entretien.