En Inde, des salariés se révoltent dans une usine d'iPhones

·1 min de lecture

C'est une révolte des salariés d'une fabrique d'iPhone, le célèbre téléphone d'Apple, qui occupe la presse indienne actuellement. Des milliers de salariés ont saccagé, lundi, le site du sous-traitant Wistron Corp, à Kolar, à 50km de Bangalore, au sud du pays. Ces ouvriers protestaient contre des mois de salaires impayés. Selon le quotidien Libération, les employés, armés pour certains de bâtons, ont cassé "les vitres, les caméras de surveillance, saccagé les bureaux, retourné six voitures et incendié deux véhicules de transport de l’entreprise". 

160 salariés arrêtés

Le bilan économique de cette éruption de colère est élevé : jusqu'à quatre millions d'euros de dégâts. Un incident mal venu que les politiques cherchent à relativiser, alors que l'Inde veut concurrencer la Chine. Ce sont donc 160 personnes qui ont été arrêtées, mardi, selon The Indian Express. Ce quotidien indien anglophone raconte également que l'assurance devrait rembourser le sous-traitant taïwanais.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

L'Inde, le nouvel Eldorado des industriels

Mais si l'Inde est une destination de rêve pour les industriels qui cherchent à sortir de Chine, "le droit des travailleurs doit y être respecté", rappelle le journal The Print. "L'Inde est un pays démocratique avec des syndicats", ajoute ce média de gauche. Apple a annoncé lancer une enquête sur les revendications des salariés. 


Lire la suite sur Europe1