Publicité

Inde : les premières images des 41 ouvriers bloqués depuis 10 jours dans un tunnel

© Handout, DIPR via AFP

Les autorités indiennes ont réussi mardi à faire parvenir une caméra aux 41 ouvriers bloqués dans un tunnel effondré de l'Himalaya depuis le 12 octobre près de la ville de Dehradun. Après avoir tenté de creuser un passage pour extraire les travailleurs, les secours ont stoppé les opérations par crainte d'un nouvel éboulement et réfléchissent à d'autres options, tandis que les familles s'impatientent.

Des visages flous, mais rassurants. Le département de la communication indien a publié mardi 21 novembre les premières images des 41 ouvriers bloqués depuis dix jours en Inde, dans un tunnel en construction qui s'est effondré. Quelques heures plus tôt, les secouristes avaient annoncé avoir pu acheminer une caméra jusqu'aux hommes pris au piège dans la montagne. Ils seraient "en sécurité", mais leur sauvetage dans l'Himalaya indien s'avère complexe.

Une vidéo diffusée par les autorités locales montre ces hommes, dont la barbe a poussé, dûment casqués et apparemment en bonne santé, se rassembler autour de la caméra, dans la vaste cavité où ils ont réussi à trouver refuge. "Nous vous ferons sortir en toute sécurité, ne vous inquiétez pas", martèle une voix audible sur la bande son de cette vidéo.

La caméra a été acheminée le long d'un tuyau de secours élargi, d'un diamètre de 15 centimètres, par où il est désormais possible de leur faire parvenir des repas chauds.

Mais la construction d'un conduit de secours permettant d'extraire les ouvriers a dû être interrompue vendredi, par crainte de provoquer de nouveaux éboulements.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Justin Trudeau accuse l'Inde d'avoir fomenté l'assassinat d'un leader sikh au Canada
Les médias indiens sous pression : les attaques contre la presse se multiplient