Inde : plusieurs morts après la rupture d'un glacier dans l'Himalaya

Les images sont impressionnantes et la stupeur est grande pour les habitants. Dimanche 7 février, la rupture d’un glacier a créé de gigantesques inondations dans la province de Chamoli, en Inde. La rivière s’est transformée en torrent, emportant tout sur son passage. Aucune construction n’a résisté à la surpuissance du phénomène, pas même les barrages. Cette catastrophe s’est déroulée dans le nord du pays, sur la rivière de l’Alaknanda, quand une partie du glacier Nanda Devi s’est détachée. Les glaciers de cette zone ont perdu un quart de leur taille en 40 ans et sont fragilisés à cause du réchauffement climatique. Des phénomènes de moins en moins rares Si les secours sont rapidement arrivés sur place et ont pu secourir des personnes, au moins sept morts sont à déplorer et plus de cent personnes sont portées disparues. "Je n’ai jamais vu quelque chose comme ça. Autour du barrage, il y avait de 50 à 100 personnes qui couraient dans tous les sens pour tenter de sauver leur vie. Elles ont été englouties par la rivière", déplore Puran Singh Rana, un habitant de Chak Lata. "Ces phénomènes ont déjà été observés ces dernières années, soit à travers des détachements glaciers ou des lacs qui se sont formés au sein de glaciers à cause du réchauffement climatique", explique Jean Jouzel, climatologue et membre de l’académie des sciences.