Inde: plusieurs arrestations après l’assassinat d’un défenseur des basses castes dans le Tamil Nadu

En Inde, un défenseur des basses castes a été assassiné en pleine rue le samedi 6 juillet. K. Armstrong, chef du parti BSP dans le Tamil Nadu, a été tué près de chez lui par un gang dans la ville de Chennai. L’homme était connu pour son combat pour les franges défavorisées de la population. La police a déjà procédé à plusieurs arrestations.

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

Un meurtre sauvage, déclarent de nombreux politiciens. K. Armstrong a été agressé par un groupe armé de couteaux samedi. Transporté à l'hôpital, il a été déclaré mort. Ses partisans ont alors bloqué une route pour protester.

Au barreau et à la municipalité de Chennai, il avait la réputation de défendre les droits des dalits, les basses castes de l’Inde. Il était également chef local du BSP, parti célèbre parmi les basses castes dans le nord du pays. Il avait organisé un grand défilé de ce parti dans le Tamil Nadu.

Cependant, selon la police, il ne s’agirait pas d’un assassinat politique ou idéologique, mais d’un règlement de compte. K. Armstrong, qui a été plusieurs fois soupçonné d’activités criminelles, aurait fait les frais de sa rivalité avec une figure mafieuse locale.

L’émotion est importante, d’autant qu’un autre politique local a été assassiné deux jours plus tôt dans le Tamil Nadu. En traçant des téléphones mobiles et en visionnant les images des caméras de sécurité, la police a annoncé avoir déjà arrêté onze suspects dans cette affaire.


Lire la suite sur RFI