Inde : du personnel formé pour assurer la campagne de vaccination contre le Covid-19

En Inde, aucun vaccin contre le coronavirus n'est encore autorisé. Ce qui n'empêche pas le pays de se préparer à la vaccination. L'Inde compte 1,35 milliard d'habitants, un véritable défi sanitaire et logistique. "L'ampleur de la distribution est énorme, on parle de 600 millions de doses à répartir dans 36 États. Il faut prévoir le transport, la logistique de la chaîne du froid, les seringues supplémentaires, l'élimination des déchets biomédicaux, etc.", explique le docteur Rajib Dasgupta, président du Centre of Social Medicine & Community Health, JNI. Distribution équitable du vaccin L'Inde est le deuxième pays au monde le plus touché par la pandémie, après les États-Unis. La distribution équitable du vaccin est une priorité, a affirmé le Premier ministre, Narendra Modi. "Nous avons besoin d'une énorme quantité de personnel, capable de distribuer le vaccin dans les conditions les plus sûres", explique le docteur Srinivasa Rao Pulijala, PDG d'Apollo Medskills. Dans cet institut de formation du personnel hospitalier, de jeunes stagiaires apprennent à vacciner. Ils seront placés dans divers hôpitaux en tant qu'infirmiers auxiliaires ou assistants de santé à domicile ou en pharmacie. Le gouvernement espère être en mesure de vacciner en début d'année 2020.