Covid-19 : une soirée-test rassemblant 3 000 fêtards organisée à Liverpool

Faire la fête pour faire avancer la science. Une soirée en discothèque a été organisée par les autorités britanniques, vendredi 30 avril, à Liverpool (Angleterre), en guise de test grandeur nature en vue d'une réouverture de ces établissements. Les 3 000 heureux cobayes, serrés les uns contre les autres, sans masque ni risque d'amende à la sortie, ont dû présenter un test PCR négatif de moins de 24 heures et ont accepté d'être médicalement surveillés pendant et après la soirée. Neuf événements pilotes sont prévus jusqu'à fin mai "Nous demandons aux participants de refaire un test à la maison le jour même et cinq jours après, ils doivent remplir un questionnaire, on mesure l'air et sa composition… Tout ceci nous permettra de définir le dispositif sanitaire pour rouvrir les boîtes de nuit et les garder ouvertes", détaille Iain Buchan, professeur à l'Institut de la santé publique de Liverpool. Neuf événements pilotes sont prévus jusqu'à fin mai. Les fêtards qui ont participé étaient ravis et émus. "Ça fait si longtemps que ça ne m'était pas arrivé, j'avais même l'impression qu'on ne pourrait jamais refaire ça un jour, donc être ici, c'est indescriptible", a lancé une jeune femme.