Inde: pénurie de vaccins au Maharashtra, l’État le plus touché par le Covid

·1 min de lecture

L’Inde connait ces derniers jours sa pire vague de contamination depuis le début de la pandémie avec plus de 130 000 cas enregistrés au jeudi 8 avril, pour environ 120 décès. Du coup, les autorités ont accéléré la campagne de vaccination, administrée à plus de 4 millions de personnes par jour. Mais c’est maintenant la production qui ne suit pas, et plusieurs centres de vaccination ont dû fermer par manque de vaccins.

Avec notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis

C’est l’État du Maharastra qui tire la sonnette d’alarme. Cette région de plus de 120 millions d’habitants est la plus durement touchée par cette vague de contaminations au Covid-19, et les autorités y vaccinent donc à tour de bras : 400 000 doses sont administrées chaque jour, un record dans le pays. Mais les autorités régionales manquent de doses maintenant, et des dizaines de centres ont dû y fermer depuis ce jeudi.

Le gouvernement fédéral tient à rassurer: il dispose de 24 millions de doses, dont deux millions doivent être envoyées au Maharashtra. Cela montre toutefois que même l’Inde, deuxième producteur du monde de vaccins anti-Covid, peut manquer de vaccins. Le plus grand fabricant du pays a également averti qu’il n’était pas tenable de continuer à vacciner 4 millions de personnes par jour.

Jusqu'ici, 94 millions de doses de vaccin anti-Covid ont été administrées dans le pays, pour une population de 1,3 milliard d'habitants.

À lire aussi : Covid-19 en Inde: retour fulgurant du virus, un couvre-feu décrété dans plusieurs villes