Inde: des nationalistes hindous appellent à interdire les «mangeurs de bœuf» dans les temples

En Inde, un très célèbre couple d’acteurs a été empêché de se rendre dans un temple à cause d’un tweet vieux de dix ans dans lequel l’un d’eux disait manger du bœuf, un péché pour certaines branches de l’hindouisme. Des extrémistes ont alors organisé une manifestation devant le lieu sacré qui a dégénéré en affrontements avec la police. Désormais, la polémique inonde les réseaux sociaux, certains exigeant que les mangeurs de bœuf soient interdits dans les temples.

De notre correspondant à Bangalore,

Cela s’est passé mardi 6 septembre dans l'État du Madhya Pradesh, au centre de l’Inde. L’acteur Ranbir Kapoor et l’actrice Alia Bhatt, un couple de Bollywood marié en avril dernier, voulaient se rendre dans le temple Mahakaleshwar, l’un des plus sacrés parmi les consacrés au dieu Shiva. Le problème est que depuis leur dernier film Brahmastra, Ranbir Kapoor est dans le viseur des extrémistes.

Motif : il a tweeté, en 2011, qu’il aimait parfois manger du bœuf, ce qui est considéré comme un péché. Le Bajrang Dal, la branche jeunesse du mouvement nationaliste hindou VHP, a alors organisé une manifestation devant le temple. Une cinquantaine de militants, selon la presse locale, ont obligé le couple à faire machine arrière avant d'être dispersés par la suite par la police.

Réseaux inondés d’appels à interdire les mangeurs de bœuf dans les temples


Lire la suite sur RFI