Inde: un mort et des dizaines de blessés dans une fête du taureau

Au moins une personne est morte et des dizaines ont été blessées en Inde lors du Jallikattu, une fête du taureau traditionnelle lors de laquelle les hommes rivalisent pour maîtriser le bovin sans le tuer, a indiqué la police locale lundi.

Un homme d'une vingtaine d'années est mort de ses blessures après avoir été encorné dans le district de Madurai de l'Etat du Tamil Nadu (sud).

Trente et une personnes au total ont été blessées lors de ces festivités, selon la police locale.

Selon le media India Today, 15 personnes ont aussi été blessées samedi lors de ces compétitions traditionnelles dans l'Etat voisin de l'Andhra Pradesh.

Vieille de plus de 2.000 ans, la tradition du Jallikattu, qui marque le début de la récolte d'hiver, constitue une des compétitions sportives les plus anciennes au monde.

Le but n'en est pas de tuer le taureau.

Les bêtes sont décorées et les hommes rivalisent d'habileté pour les forcer à s'arrêter et retirer les fanions de leurs cornes.

Ces festivités sportives ont causé nombre de blessures tant chez les compétiteurs que dans le public dans le passé.

Elles avaient été interdites par la Court suprême indienne en 2014 mais le gouvernement du Tamil Nadu a réussi à faire lever l'interdiction en 2017, après des manifestations en faveur de cette tradition locale.

Les militants du bien-être animal affirment que les taureaux sont abreuvés d'alcool avant les compétitions.

ash/axn/lpt/ybl