Inde: ils se marient dans un avion pour contourner les restrictions anti-Covid

·2 min de lecture

Un couple d'Indiens s'est marié dans un avion de la compagnie SpiceJet devant 161 invités, afin de contourner les restrictions contre la propagation du Covid-19.

Un couple indien a affrété un avion pour se marier dans les nuages devant 161 invités, en violation des restrictions anti-Covid, a rapporté la presse lundi. L'autorité de l'aviation civile indienne a ordonné une enquête et a suspendu l'équipage de l'appareil, ont précisé des sources officielles.

La plupart des Etats en Inde - qui a dépassé lundi le seuil des 300.000 morts du coronavirus - autorisent la présence de 50 invités au maximum lors des mariages. Le couple - dont l'identité n'a pas été dévoilée - se sont dit "oui" dimanche au moment où l'avion de la compagnie SpiceJet, qui se rendait à Bangalore (sud), survolait le temple de Minakshi, à Madurai, dans l'État du Tamil Nadu (sud), a affirmé le journal Hindustan Times.

Des vidéos et des photos des festivités à bord, montrant des invités avec des fleurs autour du cou et prenant des selfies, ont été postées sur les réseaux sociaux, mais n'ont pas pu être authentifiées dans l'immédiat par l'AFP.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"La compagnie va prendre les mesures appropriées"

Contrairement aux règles en vigueur dans l'aviation civile, pratiquement aucun d'entre eux ne portait de masque sanitaire et les règles de distanciation sociale étaient largement ignorées. Selon la presse, la direction générale de l'aviation civile a demandé à Spicejet de prendre des mesures à l'encontre des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles