Inde: la méditation très médiatique de Narendra Modi, un jour avant la fin du scrutin législatif

La campagne électorale de la plus grande élection de l’année vient de se terminer. En Inde, le dernier tour de ce scrutin législatif fédéral de six semaines aura lieu ce samedi 1ᵉʳ juin. Les résultats seront connus mardi 4 juin prochain. Les candidats ne peuvent officiellement plus faire campagne, mais le Premier ministre a trouvé une manière de maintenir l’attention médiatique en partant en retraite de méditation de deux jours. Mais une retraite mise en scène et accompagnée de nombreuses caméras de télévision.

Drappé dans une robe safran, le front barré de lignes blanches identifiant les dévots de Shiva, Narendra Modi est assis en tailleur, les yeux fermés. Dans la pénombre de ce mémorial modeste, des volutes de fumées embaument la pièce.

La mise en scène est parfaite, et les télévisions retransmettent en boucle cette apparente « méditation » du Premier ministre indien. En 2019, il avait organisé le même événement après la fin de la campagne, les caméras le suivant dans une grotte de l’Himalaya.

Un lieu qui n'a pas été choisi au hasard

Il a choisi cette fois-ci le mémorial de Swamy Vivekananda, à la pointe sud de l'Inde, une icône spirituelle hindoue. « Ceci n’est pas une méditation, c’est une représentation théâtrale. C’est comme dans les films, quand on voit les acteurs méditer, car leur rôle le demande. C’est la même chose. Il joue ici le rôle de Vivekananda, et veut montrer qu’il est un vrai disciple de Vivekananda », explique Nilanjan Mukhopadhyay, écrivain et biographe de Narendra Modi.


Lire la suite sur RFI