Publicité

Inde: dans l'Uttarakhand, un nouveau Code civil controversé prévoit de surveiller les couples non mariés

En Inde, l’État de l’Uttarakhand adopte un nouveau Code civil harmonisé entre religions mais controversé. Il s’agit selon les autorités de lutter contre certaines dérives comme la polygamie, mais il prévoit aussi la surveillance des couples non mariés. Un Code civil uniforme que les nationalistes hindous prévoient de faire adopter dans toute l’Inde.

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

Dans l’Uttarakhand, cet État himalayen de plus de dix millions d’habitants, dirigé par le BJP de Narendra Modi, les amoureux qui vivent sous le même toit devront désormais le faire savoir à la police. Faute de cette déclaration officielle, ils s’exposent à de la prison. Les moins de 21 ans devront notamment prouver aux autorités que leurs familles approuvent leur mode de vie.

«Maladie dangereuse»

La perspective fait bondir les défenseurs des libertés individuelles, qui y voient un moyen de criminaliser les relations hors-mariage. Un député du BJP les avait d’ailleurs qualifié en décembre de «maladie dangereuse».

La disposition fait partie d’une loi plus large, le «Code civil uniforme», une demande de longue date des nationalistes hindous, qui vise à abolir les différentes lois de mariage et héritages qui diffèrent pour l’instant en Inde selon les religions.

Un régime harmonisé bientôt national


Lire la suite sur RFI