En Inde, fin des élections générales après six semaines de vote

Les bureaux de vote ont fermé samedi en Inde, achevant un long processus de six semaines d'élections générales dont le Premier ministre Narendra Modi, au pouvoir depuis dix ans, devrait sortir vainqueur.

Il s'agissait de la dernière ligne droite après six semaines de vote. Les bureaux de vote ont fermé en Inde, samedi 1er juin, marquant la fin des élections générales, en pleine canicule.

Une victoire du Premier ministre pour un troisième mandat est l'issue la plus probable, en grande partie grâce à son image de farouche défenseur de la religion majoritaire en Inde. Les résultats sont attendus mardi 4 juin.

L'opposition a accusé Narendra Modi de tenir des propos stigmatisant les musulmans et alimentant, en plein processus électoral, les tensions interreligieuses.

Varanasi (ou Bénarès), la circonscription du Premier ministre de 73 ans dans le nord du pays, est la capitale spirituelle de l'hindouisme, et le lieu où des fidèles de toute l'Inde viennent incinérer leurs proches décédés au bord du Gange.

C'était l'une des dernières villes où l'on votait, à l'issue d'un processus électoral par étapes, souvent dans une chaleur éprouvante. Les bureaux ont fermé à 15 h GMT. Le décompte des voix aura lieu mardi, mais les sondages de sortie des urnes devraient donner quelques indications sur le vainqueur.

La température a atteint samedi les 45 degrés, une température déjà dépassée dans de nombreuses villes ces derniers jours.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Inde, la sixième étape des élections générales s'ouvre avec le vote des rivaux de Modi à Delhi
Élections en Inde : libéré de prison, l'opposant Arvind Kejriwal appelle à combattre la "dictature"
Amour, castes et corruption : le cinéma indien dans tous ses états au festival de Cannes