Inde: le fils d'un ministre arrêté après la mort de plusieurs agriculteurs lors d'une manifestation

·1 min de lecture

Nouveau rebondissement en Inde après que quatre fermiers manifestants ont été écrasés par un convoi. Le fils du ministre indien de l’Intérieur est soupconné de tentative de meurtre et a été arrêté par la police. L’opposition et les agriculteurs sont en ébullition devant ces violences.

Avec notre correspondant à Bangalore, Côme Bastin

Une semaine après les faits, l’étau se resserre. Le 3 octobre, deux SUV ont violemment percuté des agriculteurs revenant d’une manifestation dans l’État de l’Uttar Pradesh. Quatre d'entre eux ont trouvé la mort.

Les vidéos sur internet montrent qu’il s’agit bien d’un acte délibéré. Or, l'une des voitures appartient au ministre de l’Intérieur indien Ajay Mishra et son fils Ashish est soupçonné d’avoir fait partie du convoi. Incapable de fournir des explications crédibles, Ashish Mishra a été arrété ce dimanche 10 octobre.

À lire aussi : Accrochage meurtrier dans l'Uttar Pradesh: les tensions du monde rural font des victimes en Inde

L'enjeu des élections en Uttar Pradesh

Cette arrestation était réclamée depuis plusieurs jours et ne satisfait pas Pankhuri Pathak, porte-parole du parti du Congrès dans l’Uttar Pradesh : « Il était dans la voiture qui a écrasé les fermiers et on l’a laissé libre ! Pendant ce temps-là, de nombreux politiques ont été empêchés de se rendre sur les lieux du crime. Même la figure du parti du Congrès Priyanka Gandhi a été placée deux jours en détention. »

L’opposante dénonce une justice à deux vitesses en faveur des membres du parti BJP au pouvoir. « Ashish Mishra a été traité comme un VIP, accuse Priyanka Gandhi. Tant que son père, le ministre de l’Intérieur, ne démissionne pas, la justice ne sera pas libre dans cette affaire. » Une affaire qui vient électriser un peu plus les élections dans l’État de l’Uttar Pradesh, prévues en février 2022.

À lire également : «Love jihad»: dans l'Uttar Pradesh, les nationalistes hindous s’en prennent aux mariages interreligieux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles