Publicité

En Inde, la famille la plus riche du pays lance un énorme centre animalier contesté

La famille Ambani, à la tête du plus important groupe privé d’Inde, vient d’ouvrir un centre animalier comprenant des milliers d’animaux rares et « secourus » aux quatre coins du monde. Certains questionnent toutefois le vrai objectif de ce projet écologique.

Le monde a appris l’existence de ce centre animalier lors de l’une des fêtes les plus opulentes de l’année en Inde. Entre le 1er et 3 mars, Anant Ambani, fils de Mukesh Ambani, le patron du conglomérat Reliance Industries et l’homme le plus riche d’Asie, a organisé une grande cérémonie pour son pré-mariage, dans leur région du Gujarat, à l’ouest de l’Inde.

Des centaines de personnes étaient invitées, dont certains des plus influents de ce monde : du PDG de Meta, Mark Zuckerberg, à celui de Google, Sundar Pichai, en passant par les plus grandes stars de Bollywood, pour une fête au coût estimé à environ 100 millions d’euros. Et entre deux cocktails et un concert privé de la star Rihanna, ils étaient invités à s’habiller en « fièvre de la jungle » pour découvrir la plus grande attraction du moment pour la famille Ambani : leur énorme centre de secours animalier Vantara.

Des orangs-outans aux hippopotames de Pablo Escobar


Lire la suite sur RFI