Publicité

Inde: Emmanuel Macron conclut sa visite au mausolée musulman du saint Nizamouddin

Emmanuel Macron a conclu vendredi soir soir son voyage officiel de deux jours en Inde, par une longue visite dans un mausolée musulman soufi de New Delhi. Une étape décrite comme un signe de reconnaissance et de soutien aux minorités indiennes, et particulièrement les musulmans, particulièrement marginalisés par le gouvernement nationaliste hindou. Et une immersion dans le quartier moyenâgeux de Nizamuddin.

avec notre correspondant en Inde, Sébastien Farcis

Le magnifique mausolée de marbre du saint Nizamuddin (13ᵉ siècle), brille dans la nuit fraîche de New Delhi. L’esplanade a été privatisée pour la visite du président français, accompagnés de trois de ses ministres. Emmanuel Macron se plonge, avec l’un des prêtres dans l’histoire de ce lieu du 14e siècle, au son de la musique soufie qawalie.

Ils entrent dans le mausolée, Une offrande est faite, et ils s’assoient ensuite par terre, pour écouter les chants des dévots. C’est la première fois qu’un dirigeant européen se rend dans ce lieu musulman, que le premier ministre indien, lui, n’a jamais visité en neuf ans au pouvoir.

Le prêtre Syed Kalim Nizami, est ravi. « Il nous a posé des questions sur tout, et il n’était pas pressé. Il s’est senti chez lui ici, en paix. Il nous serrait les mains, a fait des accolades. Que voulez-vous de plus ? Nous sommes ravis. Et nous nous sentons soutenus ! ».

À lire aussiInde: avec la consécration de «son» temple, Modi assoit la suprématie hindoue face aux minorités


Lire la suite sur RFI