Inde: Draupadi Murmu, issue d'une tribu marginalisée, élue présidente

À l'issue d'un vote au Parlement, Draupadi Murmu a été élue ce jeudi 21 juillet présidente de l'Inde. À 64 ans, elle devient la première présidente issue d'une tribu et la deuxième présidente du pays.

Draupadi Murmu, de la tribu Santhal, avait été désignée par le parti au pouvoir du Premier ministre Narendra Modi, le Bharatiya Janata Party (BJP), pour le poste essentiellement cérémoniel de présidente du pays. Elle était de facto presque certaine d’être élue, car le BJP détenait la majorité au Parlement et devait obtenir le soutien d'autres partis dans les assemblées des États, estimaient les analystes politiques.

Selon des résultats partiels publiés ce jeudi par la Commission électorale, Droupadi Murmu a reçu le soutien de plus de la moitié des parlementaires, selon des résultats partiels publiés par la Commission électorale. Elle devient ainsi la première présidente issue d'une tribu et la deuxième présidente de l'Inde. Quant au président sortant, Ram Nath Kovind, il est le deuxième président du pays issu de la communauté dalit, au plus bas dans le système des castes, appelée aussi « les Intouchables ».

Une ex-institutrice, politicienne chevronnée et défenseuse des minorités

Elle a occupé plusieurs hautes fonctions ministérielles dans le gouvernement de l'État, aux transports, au commerce, à la pêche et à l'élevage, qui lui a valu en 2007 le prix du meilleur député décerné par l'Assemblée législative de l'Odisha, puis est devenue en 2015 la première femme gouverneure de l'État oriental de Jharkhand.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles