Publicité

Inde: début du forage pour extraire les ouvriers piégés dans un tunnel

Une section du tunnel routier qui s'est effondré dans le district d'Uttarkashi, le 15 novembre 2023 dans l'Etat d'Uttarakhand, en Inde (-)
Une section du tunnel routier qui s'est effondré dans le district d'Uttarkashi, le 15 novembre 2023 dans l'Etat d'Uttarakhand, en Inde (-)

Un puissant excavateur a entamé jeudi le forage d'un tunnel effondré en Inde dans lequel 40 ouvriers sont coincés depuis cinq jours, ont déclaré jeudi les autorités.

Le ministre en chef de l'Uttarakhand, Pushkar Singh Dhami, a confirmé que les opérations de forage avaient commencé sur le site du tunnel, situé dans cet État himalayen du nord de l'Inde, qui s'est effondré dimanche.

"L'évacuation du personnel piégé est la priorité absolue", a déclaré le ministre dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. "Nous essayons d'extraire les ouvriers en toute sécurité dès que possible".

L'objectif de l'opération est d'introduire un tuyau d'acier d'environ 90 centimètres de diamètre par lequel pourront être évacués les ouvriers, tous encore en vie.

Pour la mener à bien, l'Inde a demandé conseil à une entreprise thaïlandaise qui avait sauvé les enfants d'une grotte inondée en 2018 ainsi qu'à des experts en mécanique des sols et des géologues d'un institut norvégien.

Les secours, qui peuvent communiquer par radio avec les ouvriers, leur ont fait parvenir des médicaments, de la nourriture et de l'oxygène par des canalisations.

Parmi les ouvriers coincés, certains souffriraient de vomissements, maux de tête, anxiété et problèmes d'estomac, a déclaré l'infirmier B.S. Pokhriyal au journal Indian Express.

Un hôpital de campagne a également été installé à proximité du site et des ambulances mises à disposition pour la prise en charge des ouvriers piégés à leur sortie.

Des excavatrices avaient commencé dimanche à tenter de créer un tunnel d'évacuation, mais de nouveaux éboulements du toit du tunnel ont blessé deux ouvriers dans la nuit de mardi à mercredi.

Des dizaines de collègues des ouvriers coincés ont manifesté mercredi devant le tunnel, accusant les autorités de lenteur dans les opérations de secours, a déclaré à l'AFP l'un des manifestants.

Le tunnel de 4,5 km était en cours de construction entre les villes de Silkyara et Dandalgaon pour relier Uttarkashi et Yamunotri, deux des sanctuaires hindous les plus sacrés.

Il fait partie du projet routier du Premier ministre Narendra Modi visant à améliorer les conditions de déplacement entre certains des sanctuaires hindous les plus populaires du pays ainsi que les zones frontalières avec la Chine.

str-abh-rr/cab