Inde: la banque centrale resserre sa politique de crédit pour lutter contre l'inflation

Pour lutter contre l’inflation, la banque centrale de l’Inde resserre sa politique de crédit. Elle a relevé ce mercredi 8 juin de 0,50% son taux directeur pour le porter à 4,9%. Une politique monétaire menée par d'autres pays dans le monde pour stopper la hausse des prix.

Face à la guerre en Ukraine qui ne donne aucun signe d'accalmie et à la flambée des prix des denrées alimentaires et de l’énergie, le gouvernement indien renforce son arsenal contre l’inflation : 7,8% au mois d'avril. Sur le plan monétaire, la banque centrale s'est montré très agressive, elle a relevé ses taux directeurs deux fois en un mois : 0,40% début mai et 0,50% aujourd’hui.

Une recette adoptée par d’autres pays émergents comme le Brésil et l’Afrique du sud, mais aussi par les économies avancées. Cette hausse des taux est aussi un moyen pour la banque centrale de stopper la dépréciation de la monnaie locale, la roupie, face aux principales devises.

Réductions fiscales

Le gouvernement indien utilise en parallèle le levier budgétaire pour soulager les ménages, comme des réductions fiscales pour amortir l'augmentation des prix de la nourriture et du pétrole. Le coût de ce programme est de 26 milliards de dollars.

Mais, malgré ces mesures, l’inflation restera élevée en Inde et ailleurs dans le monde, préviennent les économistes. Selon le dernier rapport sur les perspectives économiques de l’OCDE, le monde va payer au prix fort la guerre menée par la Russie contre l’Ukraine.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles