Inde: Évacuations sur la côte est, menacée par le cyclone Yaas

·2 min de lecture

par Jatindra Dash et Subrata Nagchoudhury

BHUBANESWAR (Reuters) - Les autorités indiennes ont entamé lundi l'évacuation de milliers de personnes habitant les zones côtières des Etats du Bengale-Occidental et d'Odisha en prévision de l'arrivée d'un cyclone sur l'est du pays, une semaine après le passage de la tempête Tauktae sur la côte ouest.

La tempête Yaas, qui s'est formé dans le golfe du Bengale, devrait frapper les deux Etats mercredi matin. Selon le Département météorologique indien (IMD), elle se transformera d'ici-là en cyclone avec des vents allant jusqu'à 177 km/h et elle pourrait provoquer des vagues de quatre mètres de haut.

"Notre objectif est de faire en sorte qu'aucune vie ne soit perdue", a déclaré Bankim Hazra, ministre de l'État du Bengale occidental, où plus de 1.500 personnes ont déjà été évacuées d'une île.

Dans l'Odisha, l'objectif des autorités est d'évacuer toutes les populations concernées d'ici mardi après-midi. Le plan d'évacuation comprend le transfert vers des hôpitaux d'environ 6.500 femmes enceintes, a déclaré Pradeep Jena, un haut dirigeant de l'Etat.

Le passage de ce deuxième cyclone en une semaine risque d'aggraver les difficulté de régions frappées depuis plusieurs semaines, comme l'ensemble du pays, par la deuxième vague meurtrière de l'épidémie de COVID-19.

Les hôpitaux ont été dotés de systèmes d'alimentation d'urgence, de réserves d'oxygène et de médicaments, et des équipes de gestion de crises et l'armée sont mobilisées, a déclaré Rajendra Singh, membre de l'Autorité nationale de gestion des catastrophes naturelles.

L'Odisha et le Bengale occidental ont suspendu la pêche et les activités marines jusqu'à mercredi. L'activité portuaire a également été restreinte.

La semaine dernière, le cyclone Tauktae, le cyclone le plus puissant ayant frappé l'ouest du pays depuis plus de vingt ans, a fait plus de 150 morts.

(Avec Nidhi Verma à New Delhi, version française Lucinda Langlands-Perry, édité par Marc Angrand)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles