Catalogne: une majorité silencieuse reste opposée à l'indépendance

1 / 2

Catalogne: une majorité silencieuse reste opposée à l'indépendance

Fort du résultat obtenu lors du référendum de dimanche et du soutien populaire, le gouvernement catalan se dit prêt à enclencher le processus d'indépendance alors même que les Catalans pour l'autonomie restent minoritaires dans la région. Une situation qui pourrait évoluer si Madrid refuse toutes négociations.

Plébiscite du "oui" lors du référendum d'autodétermination, manifestations monstre dans les rues de Barcelone pour défier le gouvernement espagnol... De l'extérieur, les Catalans semblent, tous, totalement acquis à la cause indépendantiste. La réalité est pourtant plus nuancée. En Catalogne, une majorité ne rêve pas d'indépendance. Mais leurs voix restent peu audibles.

Lors des élections régionales de 2015, les indépendantistes catalans obtiennent 72 sièges, soit la majorité absolue de l'assemblée. Un résultat remporté grâce à l'alliance entre la liste "Ensemble pour le oui" et une autre liste d'extrême-gauche, "Candidature d'unité populaire". Argument fièrement brandi par les indépendantistes, ce résultat est pourtant toujours contesté. En effet, cette majorité de siège ne repose pas sur une majorité de voix. Les deux listes avaient obtenu au total 47,8% des suffrages.

Majorité silencieuse

Si les aspirations indépendantistes ne sont pas nouvelles et reposent largement sur des revendications économiques, notamment en raison du manque d'investissement de l'état espagnol dans l'une des régions les plus importantes en terme de PIB, elles seraient même en baisse ces dernières années. Les derniers sondages post-référendum montraient que le oui l'emportait avec 44,1%, contre 37,1% pour le non et 17,8% de bulletins nul et blanc. En clair, une majorité certes, mais relative. Si 90%...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi