Indépendance de l'Écosse: un membre du gouvernement britannique ferme la porte à un nouveau référendum

1 / 2

Indépendance de l'Écosse: un membre du gouvernement britannique ferme la porte à un nouveau référendum

Invité sur le plateau de la chaine Sky quelques jours seulement après les élections législatives britannique très largement remportées par les conservateurs, Michael Gove, l’un des cadres du parti de Boris Johnson, a balayé d’un revers de main l’éventualité d’un nouveau référendum d’autodétermination de l’Écosse.

"Il n’y aura pas de referendum en Écosse et nous devons respecter le résultat du référendum de 2014 (le "non" l'avait emporté à 55,3%, ndlr). L’Écosse est totalement britannique, vous pouvez être fier d’être Ecossais en même temps qu’être fier d’être Britannique. Nous pouvons être fier de ce que nous sommes", a-t-il déclaré.

Résultats historiques

Lors des élections législatives, le "Scottish National Parti", parti indépendantiste écossais, avait pourtant fêté une victoire historique après avoir raflé 55 sur 59 des sièges dans le pays. Des résultats qui avaient propulsé le parti comme troisième force du pays.

"Face au Brexit, l’Écosse doit être autorisée à organiser un nouveau référendum d’autodétermination après la victoire écrasante des nationalistes aux élections", avait également déclaré Nicola Sturgeon, cheffe du parti nationaliste et Première ministre écossaise, qui avait fait de ce référendum une promesse de campagne.

Peu avant les élections législatives, des milliers de personnes avaient manifesté à Édimbourg en Écosse, pour réclamer l'indépendance de...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi