Incubation, contamination, prévention : ce que l’on sait du nouveau virus 2019-nCoV

La rédaction d'Allodocteurs.fr

Apparu en Chine dans la métropole de Wuhan, le virus 2019-nCoV (pour "nouveau coronavirus 2019") se propage et provoque une inquiétude mondiale. L’Organisation mondiale de la Santé doit se réunir ce 22 janvier pour déterminer s’il convient de déclarer une urgence de santé publique de portée internationale.

A lire aussi : Épidémie en Chine : un nouveau virus aussi dangereux que le Sras ?

Un nouveau virus de la famille du Sras

Ce virus appartient à la grande famille des coronavirus, qui peuvent provoquer des maladies bénignes chez l'humain comme les rhumes, mais aussi d'autres plus sévères comme le Sras (syndrome respiratoire aigu sévère). Ce dernier avait causé plus de 700 décès dans le monde entre 2002 et 2003.

La souche 2019-nCoV est un nouveau type de coronavirus encore jamais observé. Il a été repéré en décembre 2019 à Wuhan, métropole de 11 millions d'habitants, dans un marché de fruits de mer et de poissons où des animaux sauvages étaient aussi illégalement vendus. Les autorités sanitaires ignorent encore son origine exacte et sa période d’incubation.

Elles savent en revanche que le virus se transmet par les voies respiratoires et que la transmission par contagion entre personnes est avérée. Le 2019-nCoV provoque de la fièvre, de la toux et d’importantes difficultés respiratoires.

440 cas et neuf morts

Selon les derniers chiffres officiels, le nouveau virus a contaminé plus de 440 personnes et (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi