« Incroyable mais vrai », « Sweat », « Fratè »… Les critiques des films en salles cette semaine

© Atelier de Production/ARTE France Cinema/Versus production // Le pacte // Lava Films

Mon amour ***

De David Teboul. 2h52.

Hanté par la mort de son compagnon producteur en 2007, David Teboul s’est rendu en Sibérie pour sonder les vécus amoureux de ses habitants. En résulte un magnifique documentaire sur lequel planent les ombres de Marguerite Duras et d’Alain Resnais. Le réalisateur alterne entre les témoignages et le récit impudique de sa propre relation, racontée d’une voix poétique et douloureuse. Les images du paysage, rude et envoutant, ou celles plus intimes et évocatrices du disparu l’accompagnent. Ce voyage réparateur au bout de la Russie et de la tristesse interroge un sujet universel. Teboul trouve une réponse toute personnelle. Bap.T.

Incroyable mais vrai **

De Quentin Dupieux avec Léa Drucker, Alain Chabat, 1h20.

Un couple sans histoire s’installe dans une maison qui a une drôle de particularité : une trappe permet de se retrouver dans le même lieu, mais quelques heures plus tôt. Lui estime que c’est une fausse manière d’échapper à la réalité, elle y voit une opportunité de retrouver sa jeunesse. Quentin Dupieux continue de décliner sa fantaisie bien à lui, drôle de mélange d’absurdité et d’humour décalé. En faisant évoluer Alain Chabat et Léa Drucker dans deux temporalités à l’opposé, le cinéaste fantasque injecte, en parlant des effets de l’âge et de d’importance de l’image, une profondeur bienvenue dans son univers barré. B.T.

Sweat **

De Magnus von Horn, avec Magdalena Kolesnik. 1h46.

Sylwia est une coach sportive à la mode. Ses vidéos cartonnent su...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles