Une increvable Croatie ira défier la France

Libération.fr
Lucas Modric célèbre la victoire de la Croatie mercredi soir, à Moscou.

Pour s'être défaits, une nouvelle fois dans la douleur, de l'Angleterre, Luka Modric et ses partenaires rejoignent les Bleus en finale du Mondial.

On connaît enfin l’adversaire qui se mesurera à l’équipe de France dimanche, pour emporter la couronne du Mondial russe, et l’on ne voudrait surtout pas être à la place de son rhumatologue. Gratifiée d’un versant du tableau a priori plus facile à gravir, mais pénalisé d’avance d’un jour de repos en moins, l’inusable Croatie d’un Luka Modric à nouveau prodigieux n’aura rejoint les Bleus en finale qu’au terme d’un nouveau match à rallonge, remporté sur l’Angleterre lors de la prolongation (2-1 a.p.), après ses qualifications déjà au bout de la nuit contre le Danemark et la Russie. Les classicistes cocori-cocardiers rêvaient à un nouveau France-Angleterre, prêt à verser à un historique de rivalités recuites, cette fois sur fond de Brexit. C’est un autre genre de remake, moins lesté de bric-à-brac mythologique, mais tout aussi prometteur du point de vue de l’opposition de styles, auquel on assistera dimanche. Celui de la demi-finale de 1998. Mais cette fois, au bout du temps, qu’il s’étire ou non une fois de plus, il y aura le trophée.   

Après le duo de voisins et faux-jumeaux franco-belge, la seconde demi-finale avait tout d’une opposition des contraires. D’un côté, la verte et emballante Angleterre de Southgate, l’une des sélections les plus jeunes engagée dans la compétition, annoncée en rodage pour les horizons 2020 et 2022, et déjà ravie d’être là, ses objectifs surpassés - en sortant vainqueurs de deux matchs à élimination directe, les Anglais en auront remporté autant que lors de leurs cinq précédents Mondiaux. En face, l’un des onze les plus expérimentés du tournoi, une Croatie bordée de trentenaires a priori rincés par les efforts consentis lors des tours précédents - jusqu’à ces Croates, seule l’Argentine de 1990 était parvenue, dans l’histoire de la Coupe du monde, à franchir deux séances de tirs au but (...)

Lire la suite sur Liberation.fr

Wimbledon: Federer détrôné, une occasion pour Nadal l’insubmersible
La Croatie rejoint la France en finale
Wimbledon: Nadal rejoint Djokovic en demi-finales après un duel homérique avec Del Potro
«Les gens ne le savent pas assez, mais le vélo est un sport très drôle, y compris sur le Tour»
Mondial-2018: l’Angleterre mène 1 à 0 contre la Croatie à la pause