"Inconnu", "sans territoire": la fronde de jihadistes contre le nouveau dirigeant de Daesh

1 / 2

"Inconnu", "sans territoire": la fronde de jihadistes contre le nouveau dirigeant de Daesh

Certes, même vaincue pour le moment, la machinerie jihadiste de Daesh n'est pas morte. Elle subit cependant de plein fouet les effets d'une vaste crise de succession. Poussé à la mort le 25 octobre dernier lors d'une opération américaine lancée contre son complexe situé près d'Idlib, en Syrie, Abou Bakr al-Baghdadi, pseudo "calife" de l'organisation depuis la proclamation du "califat" à Mossoul en juin 2014, ne laisse derrière lui que des cadavres et une querelle de légitimité.

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi