"Incompétente", "climatosceptique": à Marseille, Macron muscle ses attaques contre Le Pen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le président sortant a largement attaqué Marine Le Pen lors de son meeting à Marseille, ce samedi.

Emmanuel Macron n'a pas retenu ses coups. Le président-candidat, en meeting à Marseille ce samedi, a largement ciblé Marine Le Pen pendant son discours. À une semaine du second tour, le match à distance s'est intensifié.

Selon lui, le parti de Marine Le Pen se nourrit de "l'anxiété" des Français. Comme lors de son premier grand meeting à La Défense Arena, il a fustigé "le grand rabougrissement". Une référence au "grand remplacement", théorie reprise par l'extrême droite.

"Nous avons bâti une civilisation et une culture, une ouverture au monde, une exigence et une volonté de toujours porter cette voix unique à l’égard du reste du monde, cette fierté française c’est cela, ce n’est pas le grand rabougrissement, la grande division, la grande séparation qui consisterait à dire à des enfants nés sur notre sol qu’ils n’y ont plus leurs droits."

"Vous le connaissez ce dimanche"

Emmanuel Macron, qui a axé une longue partie de son discours sur l'écologie, a attaqué sa rivale sur sa proposition de démonter les éoliennes. "Bon courage. Bonne utilisation de l'argent du contribuable", a-t-il raillé.

Il s'est également moqué de Marine Le Pen, qui a récemment parlé de "la neutralité carbone en 2030", alors qu'elle a été fixée en 2050 par le gouvernement. "'Avec nous', nous dit-elle, 'la neutralité carbone en 2050', d'ailleurs la place-t-elle en 2030, elle qui connaît si bien ses chiffres, 'fini cette neutralité carbone'... Même incompétente, elle est climatosceptique", a asséné l'actuel locataire de l'Élysée.

Il a également cité plusieurs positions de Marine Le Pen sur l'avortement ou la liberté de la presse pour illustrer, selon lui, les "risques que l'extrême droite fait peser sur nos libertés". "Vous le connaissez ce danger", a déclaré Emmanuel Macron. Alors quand des militants présents sur place se sont mis à siffler la représentante du Rassemblement national, leur chef de file leur a répondu: "Ne sifflez pas l'extrême droite.". Avant d'ajouter: "Battez-là le 24 avril!"

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Présidentielle: Emmanuel Macron "tient vraiment à Marseille"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles