Incidents Nice-OM : Un supporteur niçois condamné à un an avec sursis après un salut nazi

·2 min de lecture

DECISION - La procureure avait dénoncé des « faits intolérables » et réclamé de la prison ferme

Il avait été filmé en train d’effectuer un salut nazi fin août lors du match face à l’OM. Un supporteur niçois a été condamné mercredi à un an de prison avec sursis et trois ans d’interdiction de stade pour « apologie de crime contre l’humanité » et « incitation à la haine raciale ».

La peine est inférieure aux réquisitions de la procureure qui avait réclamé neuf mois de prison ferme, avec une détention à domicile sous bracelet électronique et une interdiction de stade de cinq ans. Elle avait dénoncé des « faits intolérables » et rappelé que « le nazisme c’est l’extermination de 6 millions de juifs ».

« Une provocation abjecte »

« C’est une sanction qui est adaptée », a réagi l’avocat de ce commercial de 31 ans, déjà condamné à trois mois avec sursis pour violences aggravées. « L’emprisonnement ferme qui était requis était à mon sens une peine beaucoup trop lourde par rapport à la personnalité et par rapport aux faits », a aussi ajouté Me Mathurin Lauze.

Le supporteur a reconnu « une provocation abjecte », assurant qu’il ne voulait « pas viser une personne de confession juive en particulier ». « C’est un peu la Coupe du monde de la bêtise humaine », a aussi admis son avocat.

L’association SOS Racisme, qui avait porté plainte, a obtenu un euro de domm(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
OGC Nice : Après les incidents face à l'OM, comment le Gym compte-t-il mieux sécuriser l'Allianz Riviera ?
Nice : Important cambriolage chez Mario Lemina, milieu de terrain de l’OGC Nice
Nice : Les footballeurs de la Côte d’Azur doivent-ils s’inquiéter après le home-jacking de Mario Lemina ?
OGC Nice – OM : Le match reprogrammé le 27 octobre à Troyes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles