Incidents Bastia-Lyon: "Trop, c'est trop", déplore la présidente de la LFP

La présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour pose dans son bureau de la Ligue à Paris, le 28 mars 2017

Paris (AFP) - "Trop, c'est trop", a réagi auprès de l'AFP la présidente de la Ligue de football professionnel (LFP) Nathalie Boy de la Tour, après les incidents "jamais vu dans l'histoire de la Ligue 1" qui ont provoqué l'arrêt de Bastia-Lyon, match de la 33e journée dimanche.

"Trop, c'est trop, il s'agit de faits inqualifiables", a déclaré Nathalie Boy de la Tour dimanche à l'AFP. "Nous déplorons que le SC Bastia donne une image horrible de notre football, cela nuit à l'image du football professionnel, qui ne mérite pas cela."

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages