Incidents au camp de Grande-Synthe, six blessés

Le camp de Grande-Synthe. Des incidents ont éclaté lundi soir dans le camp de la Linière, à Grande-Synthe (Nord), où six migrants ont été blessés, dont un très gravement, après avoir été renversé par une voiture sur l’autoroute A16. /Photo d'archives/REUTERS/Pascal Rossignol

LILLE (Reuters) - Des incidents ont éclaté lundi soir dans le camp de la Linière, à Grande-Synthe (Nord), où six migrants ont été blessés, dont un très gravement, après avoir été renversé par une voiture sur l’autoroute A16 a confirmé à Reuters la Préfecture du Nord.

Les incidents ont éclaté à l’intérieur du camp vers 18h30. Des bagarres à l’arme blanche entre migrants ont entraîné l’intervention des CRS, rapidement pris pour cible par un groupe de 100 à 150 occupants du camp.

Les échauffourées se sont poursuivies à l’extérieur du camp. Un migrant a été renversé par un véhicule sur l’A16, dans des circonstances que l’enquête devra déterminer.

"Le bilan est de cinq blessés dont trois par arme blanche (dans les rixes à l'intérieur du camp) et un autre renversé sur l’autoroute en arrêt cardio-respiratoire", a annoncé la Préfecture.

Le calme est revenu une heure plus tard.

Le 6 avril, des migrants avaient déjà tenté de bloquer l’autoroute en jetant des branchages et troncs d’arbres afin d’obliger les voitures et camions à s’arrêter pour monter à bord dans l’espoir d’un hypothétique passage au Royaume-Uni.

Le camp de la Linière à Grande Synthe, a vu sa population augmenter récemment avec l’arrivée d’Afghans.

Il y aurait environ 1.200 migrants dans le camp, selon les associations humanitaires.

(Pierre Savary, édité par Emmanuel Jarry)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages